Interclasses


Son rôle est d’assurer la pérennité de la fête des conscrits, mythique dans notre région, et de permettre aux nouveaux et anciens habitants de participer à l’action associative et à la vie de notre village.

On raconte que …

Le défilé festif et coloré

Le défilé festif et coloré

Début 1800, la Conscription imposait le tirage au sort, le conseil de révision et éventuellement le service militaire à tous les jeunes hommes de vingt ans. Elle sera en vigueur jusque  1903.

Au début de l’année, dans tous les villages de France, les garçons d’une même classe d’âge se voyaient fixer leur destin par un simple numéro puisé dans une urne frangée de tricolore. Que le choix fut heureux et le jeune homme était libéré de toute obligation militaire, que la main fut malchanceuse et il partait pour sept ans d’armée, les numéros les plus bas étant réputés « bons pour le service ».

Vers 1850, des jeunes gens qui s’en allaient devant les autorités militaires pour le tirage au sort, se présentèrent vêtus d’un bel habit noir, et coiffés d’un gibus cerclé d’un ruban vert (couleur symbole d’espoir et de chance). Ils ne savaient pas que leurs gestes de bravade, d’insouciance et de dérision, allaient être à l’origine de la fête des conscrits (ou Fête des Classes).

L’année suivante, tous les garçons de vingt ans qui devaient accomplir cette formalité adoptèrent la même tenue.

 

Les jeunes en 2016

Les jeunes en 2016

Voilà pourquoi chaque année, le dimanche qui précédait le redoutable tirage au sort, les Conscrits tenaient à célébrer publiquement leur fête. Ils pouvaient une dernière fois se sentir égaux … parce qu’ils avaient le même âge et que le destin ne les avait pas encore séparés.

Plus tard, les hommes de 40 ans s’associèrent à eux pour célébrer l’anniversaire de leur propre tirage au sort, puis ceux de 60 ans … et les autres.

D’après le livre de Jean-Jacques PIGNARD : les Conscrits Edition de Trévoux S.ME.vv

Aujourd’hui …

Les conscrits en 2015

Les conscrits en 2015

L’objectif premier est de favoriser ou de conforter les liens amicaux entre des générations différentes qui ont tant de choses à s’apporter mutuellement.
L’Interclasses anime cette fête annuelle, regroupant tous ceux qui le souhaitent, de toutes les générations, nés dans une année se terminant par le même chiffre que l’année en cours. Et les enfants de 10 ans, et les jeunes qui ont 18 ou 19 ans au cours de l’année viennent avec bonheur grossir les rangs des conscrits, pour encore plus de dynamisme.

Alors, si vous êtes nés une année en « 7 », la fête des classes 2017 sera la vôtre.

Composition du bureau de l’Interclasses de Légny

Président : Emmanuel GALLAY
Président Adjoint : Ludovic FRITZ
Secrétaire : Jean-Louis CHANEL
Secrétaire Adjoint : Christophe DESIGUAUX
Trésorière : Annick CHANEL
Trésorier Adjoint : Guy PICAMAL

Réunion du 26 novembre 2016

Réunion du 21 janvier 2017

Réunion du 8 avril 2017

LES CLASSES EN 1

Les classes en 1 comptent dans leurs rangs une centenaire et une nonagénaire.

La centenaire Marie Vieux est la doyenne des 1 et la doyenne des Elginois.Elle est arrivée à Légny, il y a quatre-vingt -dix ans avec sa famille qui s’est installée au hameau de Billy. Elle était l’aînée d’une famille de cinq enfants et a travaillé sur l’exploitation familiale. Elle a aussi contribué à la tenue de la maison. Le week-end elle était serveuse au restaurant Sarrazin. Durant de nombreuses années elle a accueilli une soixantaine d’enfants qu’elle gardait avec passion. Quand on lui demande le secret de sa longévité elle répond « j’ai profité des plaisirs de la vie sans excès, j’ai toujours beaucoup travaillé dans la bonne humeur et avec l’esprit d’entraide aux autres ». Elle a perdu quatre de ses frères et sœurs et a encore une sœur qui réside à Billy. Depuis quelques années elle coule des jours heureux à la maison de retraite au Bois d’Oingt.

Marie Vieux
Marie Vieux
Claudia Jandard
Claudia Jandard

La nonagénaire Claudia Jandard est originaire de Légny et est revenue y habiter lors de sa retraite. Elle a tenu avec son mari, décédé en 1990, un café-boulangerie à Lamure. Elle a présidé le club Soleil d’Automne pendant plus de dix ans, avec talent. Elle était aussi membre de l’Interclasses où sa tâche consistait à contacter la fanfare, préparer la cérémonie religieuse et confectionner des fleurs en papier. Elle s’est aussi activement occupée de l’église pour le contact avec les prêtres et la préparation des messes. Elle aurait été heureuse de participer à la fête des classes, mais elle a été hospitalisée dans la semaine.

Le comité Interclasses apporte son aide aux conscrits pour l’organisation de la fête. Le nouveau bureau est composé de Nicolas Thoral, président, Catherine Tixier, vice présidente, Annick Chanel, trésorier, Guy Picamal, adjoint, Jean François Poli, secrétaire et Christophe Desigaux, adjoint.

CLASSES 2008 : C’est par un très beau temps ensoleillé que les conscrits des 8 ont fait la fête ce dimanche 4 mai. Après la remise de gibus et cocardes, ils ont posé pour la traditionnelle photo, puis ils se sont rendus à l’église pour un moment de recueillement, avant que Georges Cordier, conscrit, dépose une gerbe au monument aux morts. Puis les 8 ont fait la vague emmenés par la fanfare de Grandris avant de trinquer à la santé des 8 au vin d’honneur offert par la municipalité. C’est à la salle des fêtes que se sont retrouvés les conscrits et leurs invités pour le banquet. La journée s’est déroulée dans une ambiance très chaleureuse.

26/4/08

le maire Sylvie Jovillard remet le gibus au doyen Jean Massoud, tandis que Priska Plasse, présidente de l’Interclasses lui offre des fleurs.

LE BUREAU

  • Président: Emmanuel Gallay
  • Vice Président: Ludovic Fritz
  • Secrétaire: Jean Louis Chanel
  • Secrétaire adjoint: Christophe Désigaux
  • Trésorière: Annick Chanel
  • Trésorier adjoint: Guy Picamal

CLASSES 2007

Remise Gibus
l’adjoint au maire Michel Vieux remet le Gibus
au doyen des 7 Jacques Jovillard